Sylvie nous communique cet article de VOSGES MATIN du 17 Juillet 2020 :

 

  

 

Le musée de la poupée de Neufchâteau

au bonheur des dames

 

"Unique en son genre dans la région, le musée de la poupée ne recèle pas que des milliers de trésors aussi rares que précieux : il relate la vie en Lorraine depuis le début du XIXe  siècle jusqu’au seuil de ce troisième millénaire. Et ces quelques 700 poupées ont une âme !"

Par Olivier JORBA - 17 juil. 2020

 

Neufchâteau 1

Photo VM /Olivier JORBA

En quelques décennies, le couple Raoult est parvenu à réunir des centaines de spécimens à Neufchâteau. 


 

Elles ne disent pas leur âge et le temps semble s’être figé sur les quelque 70 vitrines qui se donnent la réplique dans ce musée aménagé tout spécialement chez les Raoult à Neufchâteau. Nous sommes non loin de l’esplanade des Marronniers que ces miniatures n’auront pas le loisir de visiter. Et pourtant, elles sont là depuis des années, toutes ces miniatures que l'on date de 1950 au seuil des années 2000.

 

 

Musée Neufchâteau2

 

Des poupées qui retracent l’histoire de la Lorraine au fil des décennies.   Photo VM /Olivier JORBA 

 

 

"Des centaines de poupées « adoptées » là au fil des ans par les époux Raoult, Michèle et Christian. Des représentantes de la gent féminine sans chair ni os amassées là depuis 1998, uniquement par passion. Mais qui expriment si bien les modes de vie de nos aïeuls à travers les décennies et cette vie en Lorraine que nous avons en grande partie oubliée. Tel ce descendant du biberon qui n’était alors qu’une bouteille surmontée d’un doigt de gant en peau ou ce buffet miniature signé Émile Gallé. Voire ce vase de Baccarat datant de l’époque de Louis XIV.

 

En passant par la Lorraine

Elle en a passé des heures à dénicher le poupon, le petit baigneur ou la poupée qui trônera dans son musée, Michèle Raoult. Et même si elle a dû attendre de célébrer son demi-siècle pour posséder son tout premier spécimen, la collectionneuse s’est bien rattrapée depuis. Qui en dénombre entre 600 et 700 ! Chacune raconte une histoire sur la Lorraine, la rudesse de son existence, ses joies ou ses peines. Certaines sont réunies sous certaines thématiques dont l’Art Nouveau. Toutes fascinent. Sans faire de figuration.

 

 

Musée Neufchâteau3

 

 

Plus de 600 modèles différents sont exposés.   Photo VM /Olivier JORBA

 

 

C'est cette passion pour les poupées de tous âges et de toutes conditions qu'il est donné de découvrir au n° 10, rue des Marronniers. De la Bella – lancée officiellement lancée par Dalida – au Néocastrien qui en fabriqua jusqu’à 500 000 pièces chaque année entre 1951 et 1977 en passant par la Jumeau, la Peticollin en celluloïd ou la Kiraz de chez Birgé. C’était avant que le cours du pétrole n’ait raison de la course folle de ces belles dolls.

 

Neufchâteau4

 

Christian Raoult veille chaque jour sur ce trésor.   Photo VM /Olivier JORBA

 

Le couple qui s’est rencontré en faisant du stop il y a quelques générations a acheté ses toutes premières poupées en 1973. En cadeau aux deux filles Sylvie et Caroline. Aujourd’hui orphelines de leur maman, disparue en 2015,les poupées de Michèle sont dorlotées par Christian qui perpétue ainsi la mémoire de tant d'êtres chers." 

 

Merci Sylvie de nous avoir transmis cet article !

 

------------------------------------

 

Un autre article relevé  ! 

 

Musée Neufchâteau

photo de l'article

 

 

'Christian vous invite à découvrir notre belle région à travers des poupées mises en scène dans leur cadre de vie. Quatre vingt vitrines avec sept cent poupées racontent avec leurs meubles, poussettes, landaus, vaisselles etc., la vie en Lorraine de 1850 à nos jours. Chaque vitrine représente une scène de vie d'une époque. On y trouve des chambres à coucher, des salles à manger, des cuisines, des salles de classes, l'intérieur d'une église, des poussettes, des parties de jeux, une large exposition de vaisselle...'

10 rue des Marronniers
88300 NEUFCHATEAU

03 29 94 05 94