Un article paru  à partager !

 

 

 

becassine_vacances

Les Vacances de Bécassine - GAUTIER-LANGUEREAU

photo prise sur l'article

 

 

"L'héroïne bretonne née il y a 111 ans revient sur le devant de la scène en librairie et au cinéma.

Née le 2 février 1905 dans les pages de La Semaine de Suzette, Bécassine, jeune bonne bretonne et maladroite, reprend du service à 111 ans, 24 ans après son dernier album.
"C'est le début de nouvelles aventures", a indiqué Brigitte Leblanc, directrice éditoriale chez Gautier-Languereau, son éditeur de toujours, évoquant d'autres albums, lors d'une conférence de presse tenue lundi 17 octobre.
Retour en librairie
Première phase de cette nouvelle vie, la sortie en librairie d'une nouvelle bande dessinée : Les Vacances de Bécassine. Le scénario de l'album, publié par Gautier-Languereau mercredi 19 octobre, est signé par Corbeyran, tandis que les dessins sont dus à Béja. Les fans de l'héroïne bretonne, absente des librairies depuis Bécassine au studio (1992), la suivront alors qu'elle voyage en Provence, invitée par son ami Zidore.
Gautier-Languereau tire l'album à 35 000 exemplaires et l'éditeur met simultanément en vente une édition luxe, avec couverture originale et cahier complémentaire de 16 pages, tiré à 3000 exemplaires.

Parallèlement, Gautier-Languereau publie un Hommage à Bécassine, dans lequel des dessinateurs de bande dessinée tels Zep, Uderzo, Bretécher, Loisel, F’murr, Rabaté, Chabouté ou Tébo, et des créateurs de mode donnent leur version dessinée d’Annaïck Labornez, alias Bécassine.

Bécassine sur grand écran

Peu familier de Bécassine, le cinéaste Bruno Podalydès a "adoré" le personnage lorsque la productrice Clémentine Dabadie lui a soumis un scénario en vue d'un long métrage.

Le réalisateur a choisi d'écrire lui-même le scénario de son film, dont le tournage est prévu pour l'été 2017. "Une actrice inconnue" campera Bécassine, qui fera l'objet d'"un joli casting", selon Clémentine Dabadie, co-productrice avec Why Not production.

Alors directrice de la rédaction de La Semaine de Suzette, Jacqueline Rivière avait signé en 1905 le scénario de Bécassine pour remplir une page vide du magazine. Dans l'urgence, elle brode sur les bévues de sa petite bonne. Joseph Pinchon, dessinateur, peintre et directeur artistique de l'opéra crée le personnage, qui prendra avec les décennies une importance grandissante."